Jeudi 27 septembre, 2012

C’était Mieux Avant #2 : Florence Foresti parie Bercy

foresti-party

Des danceuses, des pompiers, du pôle dance, une chanteuse, des vidéos, des guests et un avion barbie. Voilà le nouveau Florence Foresti et en attendant la sortie du DVD voici notre avis.

Dimanche dernier avait lieu la dernière représentation du nouveau show de Florence Foresti. Et oui show et pas spectacle car c’est bien un show à l’américaine que l’artiste nous a présenté. En direct depuis Bercy et retransmis dans plus de 200 cinémas pour un total de 86000 spectateurs en comptant la Belgique et la Suisse.

L’article qui va suivre vous donnera des détails sur le spectacle de Florence Foresti qui sortira en DVD au mois de Novembre, ne continuez la lecture qu’en connaissance de cause.

Première constatation c’était drôle, le spectacle est intelligent et le talent de Florence est bien présent. Ses sketchs inédits sont excellents, que ce soit sur les jeunes femmes courtement vêtues et appellées avec finesse « flûtes » par Florence Foresti, sur la dépigmentation de l’anus ou bien sur le monde 2.0. Mais malheureusement ça s’arrête là ou presque.

Entre les repompées d’anciens sketchs aux vannes éprouvées et à la mécanique bien huilée et la mégalomanie de Florence, on passe près de la moitié du spectacle à s’ennuyer. Après les « J’aime pas les garçons », « J’aime pas les filles » et les 1000 défauts de l’avion Barbie, nous avons eu le droit aux nouveaux « J’aime les garçons », « J’aime les filles » et les 1000 qualités de l’avion Barbie. Il est vrai que cela fera sourire les fans et que le talent de Florence lui permet malgré un manque d’inspiration flagrant de trouver avec brio des vannes inédites mais cela sent le réchauffé.

Au dela de ce manque d’inspiration ou de cette volonté de céder à la facilité, il est limite affligeant de constater à quel point Florence assume sa mégalomanie. Elle, l’humoriste préférée des français, avait annoncé sa volonté d’un show à l’américaine et d’un concept un peu cabaret. Et c’est bien le cas ! Entre son arrivée sur le titre « Call me maybe » de Carla Rae Jepsen, sa troupe de danceurs (plus nombreux que ceux de Madonna lors de sa dernière tournée), les multiples écrans géants, son nom affiché de partout, les shows de pole dance, les filles en porte-jaretelles et ses danceurs bodybuildés habillés en pompiers…tout ses interludes veulent en mettre plein la vue. Le rendu est finalement cabotin et dessert le reste de son spectacle.

Ses vidéos parodiques sont d’une intelligence folle, le caméo de Mélissa Theuriau est bien trouvé et le Palmashow est au top de son art, seul Kyan Khojandi fait figure d’ovni dans cette partie très réussie de son spectacle. Il est donc dommage qu’il soit aussi inégal malgré de bonnes trouvailles. Il restera un moment de plaisir pour ses plus grands fans mais Florence Foresti c’était mieux avant.

Mathieu Mahoudeau


Partager cet article :


Eat more


Hollywood Girls 2, l’avenir de l’actor studio
Hollywood Girls 2, l’avenir de l’actor studio
Télévision
Gossamer, le deuxième album de Passion Pit
Gossamer, le deuxième album de Passion Pit
Musique
C’était Mieux Avant #1 : la pop de fille
C’était Mieux Avant #1 : la pop de fille
C'était Mieux Avant


There are no comments yet, add one below.

Leave a Comment


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>