Jeudi 17 mai, 2012

Metric, un talent tout sauf artificiel

Metric_resize_600x250

Alors que nos amis geeks (dont mon copain) sont occupés à vider les donjons de Diablo 3, je me suis penchée sur le retour de Metric prévu pour juin 2012.

Les artistes issus du pays des caribous n’ont pas fini de nous surprendre. Tabernacle, les quatre canadiens de Metric reviennent avec un nouvel album, « Synthetica ».

Révélé par le morceau radiophonique « Dead Disco » et leur album « Old World Underground, Where Are You Now ? », Metric n’a cessé de démontrer un réel talent dans la vaste famille de l’indie-rock.

La recette du talent ? Une bonne dose de rock dansant, un grain de synthé pop , saupoudrez le tout avec la voix envoûtante d’Emily Haines et vous obtiendrez un groupe très peu médiatisé mais qui vaut son pesant de cacahuètes.

Metric a donc un sacré challenge à relever pour proposer le digne successeur de « Fantasies ». Sorti en 2009, l’album reçoit les prix de « meilleur album de l’année » et « meilleur groupe de l’année »  pour le cru 2010 des Juno Awards.

Après trois ans de disette artistique, Metric enchantera les fans lassés d’écouter en boucle « Help I’m Alive » ou « Gold Guns Girls » en sortant leur cinquième opus, « Synthetica ».

Ce que l’on sait sur cet album, c’est que la tracklist reste similaire aux albums précédents. Metric ne nous gratifiera pas d’un morceau supplémentaire et nous propose toujours ses habituels dix morceaux. « Synthetica » a été entièrement produit par le guitariste du groupe, Jimmy Shaw.

En attendant le 12 juin 2012, jour de sortie de leur nouvel album, Metric nous a dévoilé le deuxième titre et premier single intitulé « Youth Without Youth ».

Traitant de la cassure sociale, « Youth Without Youth » est un titre aux allures futuristes, rythmé par une batterie qui mène la danse.  Metric reste dans sa recette habituelle, c’est-à-dire conjuguer habilement guitares saturées et quelques notes électroniques.

Si ce morceau frise la ressemblance avec « Uprising » de Muse, on s’attend à du haut niveau lorsque Metric se plaît à nous décrire l’album. Selon eux, « Synthetica » abordera le fait de faire de la merde et de tout regretter, de sexe, de tous les appareils et gadgets attachés à notre cerveau et de justice poétique. Bref, on a hâte.

Et si le 3 Juillet 2012, vous n’êtes pas en train de vous faire dorer la pilule, Metric sera en concert au Trianon à Paris.

Julie


Partager cet article :


Eat more


Un nouveau titre en écoute pour Foals
Un nouveau titre en écoute pour Foals
Sur le pouce
Inhaler, le nouveau titre de Foals
Inhaler, le nouveau titre de Foals
Sur le pouce
Muse est-il devenu fou ?
Muse est-il devenu fou ?
Musique


One Comment

  • gagoow dit :

    oh je suis déçue d eleur dernir album ! :(
    plus éléctro que rock, …
    j’irais tout de même le voir en juillet, mais cet album me plait moins :/


Trackbacks and Pingbacks

Leave a Comment


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>