Lundi 03 octobre, 2011

The Death Set ? Ce sont des hystériques je te dis Michel !

The-Death-Set-Michel-Poiccard

Remplaçant à la dernière minute The Black Lips au festival Marsatac, c’est l’occasion de voir si ces petits fous ont toujours autant d’énergie !

Ca fait depuis le début de l’année que le nom The Death Set apparaît de plus en plus sur les affiches de festivals, dans les chroniques des blogs musicaux. Après une prestation remarquée au Cabaret Vert en août dernier il était temps d’aller voir si ce quatuor américain (mais fondé par des Australiens) était toujours aussi déjanté et dynamique que laisse penser leur dernier album Michel Poiccard (2011, Counter Records / Ninja Tune).

Programmé à 23h20 à la suite de Skip The Use et de leur énergie plus que débordante, il va falloir assurer pour faire décoller les petits jeunes amassés devant la scène du Cabaret Aléatoire. On ne va pas dire que leur set démarre en douceur mais plutôt qu’il nous est propulsé au visage comme une tarte à la crème (avec quelques fraises parce que c’est meilleur). Le public rentre immédiatement dans l’ambiance.

Les titres s’enchaînent à une vitesse folle que ça fait déjà plus de 30 minutes qu’énergie, sueur et hystérie collective nous font nous sentir à l’étroit dans cette salle pas si petite pourtant. Les gens continuent d’arriver certainement intrigués par les sons de guitare saturée et par la voix criarde et cinglante du chanteur. C’est un véritable mouvement d’une foule compacte qui accompagne chaque refrain. Nous qui pensions que la foule serait rincée après le passage de Skip The Use nous avions bien tort : le public autant que le groupe à de l’énergie à revendre !

Vers la fin du set leur hymne Slap Slap Slap Pound Up Down Snap commence et l’on reconnaît les fans à ce qu’ils reproduisent en rythme le check du groupe illustré dans le clip et littéralement décrit dans le titre de ce morceau. A la différence de certaines de leurs prestations et au désespoir des fans, le groupe n’a fait monté personne sur scène pour reproduire cet enchaînement avec eux.

Si vous ne connaissez ni cet check ni le morceau, la vidéo suivante devrait vous ravir !

Deux morceaux plus tard le concert est terminé, le public est en sueur, le groupe part sous les cris de la foule : une bonne bière nous fera du bien !

Mathieu Mahoudeau


Partager cet article :


Eat more


Hellfest 2013, les premiers noms et KISS à l’honneur
Hellfest 2013, les premiers noms et KISS à l’honneur
Festivals, Sur le pouce
Les premiers noms du Printemps de Bourges
Les premiers noms du Printemps de Bourges
Festivals, Sur le pouce
Hot Chip au Casino de Paris – Festival les Inrocks Volkswagen
Hot Chip au Casino de Paris – Festival les Inrocks Volkswagen
Festivals, Reportage


2 Comments

  • 988738 dit :

    pendant ce temps, 988738 cherchait un endroit safe pour son sac de couchage..

  • KimberleydesK5 dit :

    j’ai fais tout le set au premier rang afin de faire un featuring, tellement deception qu’ils aient enchainés direct; en même temps la scéne était 10x plus petite qu’au cabaret vert, et y’avait déjà plein d’autres potes à eux dans le fond ! bref, j’ai bien ri quand même.


Trackbacks and Pingbacks

Leave a Comment


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>