Lundi 26 mars, 2012

Sample of the Week #13 : Kanye West – Heartless

kanye-west-heartless-dessin-anime_600_250

Après avoir samplé plusieurs centaines de chansons, Kanye West s’est attaqué en 2008 au rock progressif avec son titre « Heartless ». D’où provient donc ce rythme entêtant ?

Cette semaine, notre objet d’étude portera sur un individu ultra fringué avec une voix auto-tunée à mort sur chacun de ses morceaux. Critiqué ou adulé par les médias, Kanye West évolue depuis des années dans le milieu du hip-hop US en tant que producteur et rappeur. Kanye a surtout deux grandes passions : les fashion weeks et les samples. Tout au long de sa carrière, The Louis Vuitton Don aka Kanye a samplé pas moins de 276 chansons. Donc vous comprenez que pour nous, cet artiste est du pain béni !

D’Aretha Franklin à The Doors, Kanye West a fait du sample une de ses priorités. Rappelons que sa deuxième priorité, c’est l’usage d’un vocoder qui peut parfois frôler l’overdose. Néanmoins, Kanye West fait preuve d’une culture musicale assez large et en a inspiré plus d’un, notamment Kid Cudi. En incluant de la pop et des sonorités electro dans son quatrième album « 808s & Heartbreak » qui retrace son spleen après un chagrin d’amour, Kanye a choisi d’innover et d’enrichir sa musique.

On s’attardera donc sur le troisième titre de cet album, « Heartless ».  Mélange de beats langoureux, de synthé et d’alternance entre chant soul déformé et rap, « Heartless » est une bonne balade dont le refrain restera dans votre tête comme une sangsue, si vous êtes adepte du genre.

Revenons sur le synthé présent sur chaque couplet de Kanye. Il devait écouter le célèbre groupe de rock progressif The Alan Parsons Project dans sa chambre d’ado. Si l’évocation de ce groupe ne vous dit rien, faites comme moi et foncez écouter « Eye In The Sky » pour vous rafraîchir les idées. Alan Parsons, un des membres fondateurs, a un CV en or. Ingénieur du son à ses débuts, il a collaboré avec les Beatles sur « Let It Be » et sur le huitième album des Pink Floyd, « The Dark Side of The Moon ».

Le duo britannique inspire donc Kanye West avec leur morceau « Ammonia Avenue » mais aussi un grand nombre d’artistes comme Dj Shadow, Friendly Fires et Eric Prydz.

The Alan Parsons Project – Ammonia Avenue (1984) Sample à 2:30

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Kanye West – Heartless (2008)

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

A noter que Kanye West ne s’arrête pas là car il s’inspire aussi du film « American Pop » de Ralph Bakshi pour réaliser un super clip d’animation.

Julie


Partager cet article :


Eat more


Zazie, un tour de Cyclo
Zazie, un tour de Cyclo
Musique
Un nouvel EP pour les Shafty Brothers
Un nouvel EP pour les Shafty Brothers
Musique
Aurores Montréal, festival de musiques actuelles québécoises
Aurores Montréal, festival de musiques actuelles québécoises
Festivals


There are no comments yet, add one below.

Leave a Comment


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>